Genese

C’est un fait avéré : si les longs métrages sortant en salle, quelles que soient leurs qualités artistiques, bénéficient de l’image positive offerte par le grand écran, les films sortant directement en vidéo (direct-to-video ou DTV) traînent souvent une image artistiquement dégradée auprès du grand public.

Aussi, la création en 2013 de PRIVES DE SORTIE au cœur même du système éducatif relevait-elle d’un véritable coup de force, dans la mesure où ce dispositif lycéen entend porter les inédits vidéos à l’égal des films sortant en salle. En effet, en invitant chaque année des jurys d’élèves à élire le meilleur DTV de l’année écoulée, l’objectif est bien de montrer aux adolescents que ces œuvres cinématographiques, tout comme leurs « ainés », peuvent parfois dépasser les besoins du simple divertissement populaire et s’affirmer comme la traduction de l’intelligence d’un véritable auteur.

Le développement de PRIVES DE SORTIE répond donc à une volonté de conférer une meilleure visibilité aux DTV les plus probants, le dispositif constituant un formidable relais auprès des nombreux lycéens de France.

Mais ce développement répond aussi à une volonté de donner une voix au regard neuf de la jeunesse, encore vierge des conceptions dogmatiques touchant le DTV et susceptibles d’avoir déjà – et malheureusement – formaté les adultes.

Join our
mailing list

to stay up date

Please enter a valid e-mail